« Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. » Genèse 1 :3

PRELUDE

L’origine scientifique

D’un point de vue scientifique, nous admettons aujourd’hui que le soleil, autour duquel gravite la terre est un astre en perpétuelle combustion. Les atomes d’hydrogène fusionnent et produisent ainsi de l’hélium. Le choc provoqué par cette fusion atomique provoque l’émission de photons lumineux. Ce sont ces photons qui parcourent les 150 millions de km qui séparent notre planète du soleil, et donnent ainsi lieu à la lumière et la chaleur du soleil, tels que nous les connaissons pendant la journée.

Un impact significatif dans la nature

Les photons donnent lieu à de nombreux phénomènes chimiques naturels utiles, voire indispensables au maintien de la vie sur terre. A l’exemple de la synthèse chez l’homme, de la vitamine D au niveau de notre épiderme. Ou encore, à l’issue de la photosynthèse, la libération de dioxygène par les plantes. La photosynthèse est une merveille de la nature qui assure le renouvellement de l’oxygène dont nous avons besoin pour vivre. Certains concluent d’ailleurs que sans la chaleur et la lumière du soleil, aucune vie n’aurait été possible sur terre : la planète serait glaciale et le cycle de la vie s’en serait trouvé impossible !

Un monde tout en couleurs

Plus loin, l’on a prouvé que la lumière elle-même se décompose - à travers un prisme - en un spectre renfermant des rayonnements aux couleurs variées. L’arc-en-ciel en est une illustration. Selon la longueur d’onde de chacun de ces rayonnements, l’on aura une couleur (un « rendu visuel ») différente. L’œil humain (et plus spécifiquement la rétine) est un remarquable outil dont se sert notre cerveau pour distinguer des millions de nuances de couleurs. Les graphistes, peintres et autres artistes sont bien placés pour savoir la quasi-infinité de nuances que l’on peut avoir pour une seule couleur : le rouge par exemple peut être fragmenté en une infinité de nuances entre le rouge sombre et le rouge vif ! Cette aptitude naturelle (parmi tant d’autres) du cerveau humain nous permet de réaliser qu’il est hautement plus complexe et perfectionné que nos meilleurs superordinateurs.

 

UNE BOULEVERSANTE DECOUVERTE

En tant que chrétien, je me suis penché sur ce que dit la Bible a propos de la lumière. Le mot « lumière » apparaît pour la première fois dans le livre de la Genèse :

Gen 1:3 Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.

 

Suivi par les deux versets suivants :

Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.

Observez bien que jusqu’ici, et très curieusement, aucune référence n’est faite au soleil. En poursuivant la lecture dans les versets 14 à 19 suivants :

14 Dieu dit: Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années; 15 et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi. 16 Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles. 17 Dieu les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre, 18 pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon. 19 Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour.

Le verset 16 en particulier, dit que « Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles. »

La bouleversante conclusion à laquelle je suis arrivée est la suivante : La lumière a été créée avant le soleil !

La lumière a été créée le premier jour. Et sauf erreur de ma part, il est clair que le grand luminaire présidant au jour est le soleil. Le soleil, la lune et les étoiles n’ont donc été créés que le quatrième jour !

Waouh ! Quid de mes théories scientifiques, des photons lumineux et du spectre de la lumière ? Est-il possible d’avoir de la lumière sans soleil, sans combustion d’hélium ? Je ne pouvais me l’expliquer d’un point de vue strictement naturel. Je me devais de chercher plus loin, cela n’avait pour ainsi dire, aucun sens !

 

A la recherche… de la lumière !

Aussitôt, je me suis mis à chercher dans la Bible, d’autres références à la lumière. Et l’une d’entre elles a particulièrement frappé mon attention. Celle du premier chapitre de l’Evangile selon Jean.

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.

Rappelons-nous Genèse chapitre 1, verset 4 :

Gen 1:4 Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres.

 

Depuis l’origine, et bien avant les textes de Jean, Dieu avait créé la lumière et l’avait séparée des ténèbres. Les ténèbres en effet « ne l’ont point reçue ». Je comprenais naturellement que la lumière dont parlait l’apôtre Jean n’avait rien à voir avec les photons. Il s’agissait bel et bien d’une métaphore. Et en établissant un parallèle avec le livre de la Genèse, je réalisais que si la lumière a été créée avant le soleil, alors cette lumière n’avait rien à voir non plus avec les photons lumineux de notre soleil. Tout était métaphore !

Rien de ce qui a été fait, n’a été fait sans elle (Jn 1:3), ce qui vrai car même symboliquement, Dieu fit la lumière avant toute autre création. Et c’est toujours en pleine lumière que Dieu a créé, pendant le jour (Gen 1:5 Dieu appela la lumière jour). Car à la fin de chacune des créations, Genèse dit « il y eut un soir, et il y eut un matin, ce fut le (nième) jour ». Et du matin au soir suivant, Dieu continuait l’acte de création.

Jean dit plus loin :

Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. 10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue. 11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.

« Le monde a été fait par elle ». La lumière n’est donc pas un simple élément de matière physique, ou sorte de lampe qui éclaire Dieu pendant les travaux de la création, comme un projecteur dans un chantier. Elle est « actrice » de la Création. Contrairement au soleil qui n’est qu’un « produit » matériel de la création et non un « acteur ». Sa tâche est de présider pendant le jour. La lumière ici n’est pas un simple produit matériel de la création, elle est bien plus subtile.

Jn 1:9 Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

 

La lumière symbolise la Vie. Non au sens charnel, car plus loin il est dit que la Parole qui renferme cette lumière, s’est faite chair (Jn 1:14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous). Alors avant sa nature charnelle, matérielle, elle a d’abord une nature spirituelle, immatérielle.

La lumière créée par Dieu est une composante de la Parole faite chair (Jn 1:4 En elle (la Parole) était la vie, et la vie était la lumière des hommes). Or qu’est la Parole de Dieu, sinon la connaissance ? La connaissance renferme donc cette lumière qui est vie et salut pour l’homme. Et sans laquelle tout se meure.

Jn 5:24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

 

Dieu a donc créée avant toute chose la lumière, afin que la vie (spirituelle, véritable et éternelle) soit sur toute la création. Car sans la lumière de Dieu, l’homme perd sa véritable vie. Le soleil indispensable a toute vie physique, n’est que la représentation sur le plan physique, de cette réalité originellement spirituelle : la lumière de Dieu est indispensable à toute vie spirituelle.

CONCLUSION

J’avais trouvé la réponse à mes incompréhensions :

Dieu a effectivement créé la lumière (spirituelle) avant le soleil (physique). Le soleil émet bel et bien une lumière, mais il en existe une autre, hautement plus belle, plus sainte, plus vivante : la lumière de Dieu.

Et cette lumière de Dieu, ne se trouve nulle part ailleurs que dans la Parole de Dieu. Et qu’est-ce que la Parole ? La Parole est la nourriture de l’esprit :

Mt 4:4 (…) L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

De même que l’homme a besoin de manger de la nourriture physique pour vivre au plan physique, il a également besoin de « manger » de la nourriture spirituelle (la Parole de Dieu) vivre au plan spirituel :

Jn 6:51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.

Alors qu’il est si simple aujourd’hui d’accéder au Royaume éternel de la Vie spirituelle, il est triste de constater que bien nombreux encore sont ceux qui bien que physiquement vivants, sont spirituellement morts :

Mt 8:22 Mais Jésus lui répondit: Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts.

 

1Tm 5:6 Mais celle qui vit dans les plaisirs est morte, quoique vivante.

 

Jésus n’a pas créé de religion. Jésus a révélé un enseignement, une lumière. Mais si Dieu avait créé la lumière au Commencement, pourquoi Jésus a-t-il eu besoin de venir à nouveau nous apporter cette lumière ? Nous explorerons cette question dans mon prochain article : « A ceux qui l’ont reçue »…

W. Raoul BINIGA ATEBA

I’ve so much taken the habit to use other platforms that I’ve been near to forget my Tumblr account.

Now I discover it again through my iPhone app. Hope I’ll like it. :)

Tonight, I spent common and simple, but so joyful and so precious moments with friends. For having been so close to death, today I don’t take it at all for granted. I’m just grateful for the grace I have to be alive and healthy enough to share these so precious times.

While singing, dancing, drinking and laughing, I realized that every single breathe is a blessing, and a light of hope.

Whatever you do in life, do it with all your heart. Don’t assume to be the least or the worst. You have much more chance that you can even imagine. What is obvious and natural to you, is vital and missing to many. Stop complaining. Start to rise. Wake up, and do something with this so precious gift of life you freely get every day and every second.

Thank you my Lord and King Jesus, for being so merciful to me. For sure, my life will never be the same again. Help me find your ways, and please, do never let me go. I love You.

Here is my first post.

I really like the design of the website.

I’ll take the time to discover.